La grosse aventure-duo-création 2021/2022

Après Chute ! en 2016, les deux acrobates de La Volte s’attaquent avec La grosse aventure à la thématique du Risque (thématique elle aussi sur le podium des thématiques à succès dans le cirque contemporain ces 15 dernières années).

La grosse aventure questionne la petite et la grande histoire du risque en analysant nos comportements aventureux, passant de l’étude à l’expérience, du numéro de cirque au cours académique.

A peu près tout ce que vous voulez savoir dans l’excellent dossier artistique de LA GROSSE AVENTURE

Extrait du dossier:

La Grosse Aventure met en scène deux acrobates se questionnant sur leur rapport au risque. Pourquoi ont-ils besoin de se mettre en danger? D’où leur vient cette passion du risque? Quel procédé chimique agit en eux lorsqu’ils sortent victorieux d’un saut dans le vide? Pourquoi le public paye-t-il pour venir les voir?

En se mettant dans différentes situations à risque, ils éprouvent physiquement le sujet de leur recherche. Parallèlement, ils étudient consciencieusement les recherches effectuées sur le risque dans d’autres domaines comme la science, la philosophie, l’économie ou l’histoire.

C’est en confrontant leur propre expérience aux découvertes des « risquologues » de tous domaines qu’ils sont finalement amenés à reconsidérer leur passion pour le risque. La notion de risque porte en elle une curieuse ambivalence, tant sémantique que politique.

Le risque est :

– à la fois le cœur de l’idéologie patronale (l’entrepreneur, héros « risquophile ») et le socle de la condition salariale (la protection sociale, garantie contre les « risques sociaux »)

– à la fois une technique de gouvernement (lorsqu’il s’agit par exemple de prévenir la délinquance dès la petite enfance) et un ressort de protestation (lorsqu’il s’agit de dénoncer des risques environnementaux)

– à la fois un ethos bourgeois (calcul prudent, taux d’intérêt) et un élan romantique, voire révolutionnaire (goût de l’aventure, réinvention de l’avenir). L’élan romantique des acrobates est mis à mal lorsqu’ils se confrontent aux réalités politiques.

Idiot-640x375

Ils se demandent alors : le rapport que nous entretenons avec le risque en tant qu’individu et en tant que citoyen est-il une clef pour comprendre les mécanismes politiques et sociaux qui nous constituent en tant que société? Faut-il continuer à individualiser nos rapports de responsabilité face aux risques que nous encourons, ou au contraire à collectiviser, mutualiser nos assurances pour plus de solidarité?

La grosse aventure est un projet d’écriture ambitieux qui analyse avec humour et engagement nos comportements aventureux.

On pourra y voir des acrobates mesurant précautionneusement le degré de risque d’une acrobatie, un exposé complet sur l’histoire du concept du risque, un militant communiste seul, un duo de portés qui cherche à s’assurer, un numéro de jonglage avec des tronçonneuses inoffensives…

La grosse aventure visuel

***Le prêt à La Grosse Aventure est considéré comme l’un des premiers systèmes d’assurance maritime en Grèce antique. C’est un prêt à taux très élevé qui consiste pour l’investisseur à prendre un maximum de risques en finançant des expéditions dangereuses pour en tirer un maximum de bénéfices.Le domaine est vaste et nous comptons bien l’explorer.